TA-65 : une molécule anti-vieillissement

ta-65-logoMis en vente aux États-Unis depuis 2009, et arrivé en France au cours de l’année 2014, le TA-65 est la première solution commercialisée sur le marché capable de ralentir le processus du vieillissement de par sa capacité d’empêcher le raccourcissement des télomères d’un chromosome. Cette substance active aide aussi, selon les scientifiques, à améliorer la santé cardio-vasculaire, à stimuler le système immunitaire et même réparer l’ADN. (1)

Présentation du TA-65

Découverte de la molécule

Le terme TA-65 est le nom commercial d’une molécule isolée, appelée cycloastragénol, extraite des racines de l’astragale ou Astragalus membranaceus. C’est une saponine majeure, un dérivé aglycone d’astragaloside IV de masse molaire 490.72 dalton, découverte par la société de biotechnologie américaine basée à Californie, Geron Corporation. Le laboratoire T.A Sciences l’a testé, développé et exploité par la suite pour la conception de ses soins antiâge. Ce dernier est spécialisé dans la création de produits de bien-être, testés cliniquement, qui aident à combattre le vieillissement des cellules grâce à leur propriété activatrice de télomérases (2). Les techniques d’extraction, permettant d’isoler le cycloastragénol, demeurent actuellement encore complexes. C’est la raison pour laquelle les produits, qui l’utilisent comme ingrédient principal, présentent des prix élevés.

Recherche inspirée de la médecine traditionnelle chinoise

Bien que le cycloastragénol ou le TA-65 ne fût découvert que récemment, l’astragale, la plante médicinale à partir de laquelle on extrait cette molécule, a été employée depuis des siècles pour traiter divers maux, tels que le rhume, et les infections des voies respiratoires. En médecine traditionnelle chinoise, ses vertus antiâges ont été exploitées depuis plus de 2000 ans. Qualifiées de « tonique yang », les racines de cette plante, préparées en soupe ou en tisane, aident à revigorer l’organisme et augmenter l’énergie pour mieux combattre les maladies. Ce remède naturel agit aussi sur le Wei qi, ou l’énergie protectrice qui circule sous la peau, en aidant cet organe à mieux résister aux agresseurs externes, notamment le froid et les facteurs qui favorisent son vieillissement (3). Le Wei qi est connu pour faire 50 tours autour du corps, dont 25 la nuit et 25 le jour, en réchauffant les organes, protégeant les cellules souches, humectant la peau, et en gérant l’ouverture et la fermeture des pores (4).

TA-65 : Activateur de télomérase

La télomérase

Pour mieux connaitre les véritables bienfaits du TA-65 sur nos cellules, notamment sur le processus naturel du vieillissement, il est important de comprendre ce qu’est la télomérase et ses actions. La télomérase est donc une enzyme transcriptase inverse, naturellement produite par le corps, composée d’acide ribonucléique et de protéines. Celle-ci a pour fonction de synthétiser de nouvelles séquences d’ADN télomériques ; autrement dit d’assurer la croissance des télomères se trouvant aux extrémités des chromosomes (5). La télomérase est présente dans toutes les cellules : les cellules germinales (à l’origine des gamètes), les cellules somatiques, et même tumorales. Cependant, son activité est plutôt faible au niveau des cellules non reproductrices, ou les cellules somatiques. C’est pourquoi ces cellules vieillissent et meurent. L’activité de la télomérase sur les télomères a été découverte par Elizabeth Blackburn et Carol Greider, des biologistes moléculaires américaines en 1985. Ces scientifiques ont démontré à travers leurs études que cette enzyme humaine est capable de maintenir la longueur des télomères et de restaurer à leur longueur initiale les extrémités qui se sont raccourcies au fil des temps. (6)

Les télomères et le processus du vieillissement

Comme il a été présenté un peu plus haut, le télomère se situe à l’extrémité d’un chromosome. Il est similaire à un capuchon protecteur, renfermant à l’intérieur des séquences d’ADN. Son rôle est d’empêcher la perte des chromosomes lors de la division cellulaire, ou la mitose. Les télomères assurent également que les chromosomes ne se fusionnent pas pendant ce processus, et que l’information génétique a été correctement transmise à chaque nouvelle cellule fille (7).

Tant que la télomérase est encore activée, les cellules somatiques continuent à se diviser et à croitre, et le corps grandit. A travers les temps, lorsque l’activité de la télomérase prend fin et que les télomères deviennent trop courts, pour permettre au chromosome de se répliquer, la cellule interprète ce phénomène comme une corruption de son ADN. Celle-ci stoppe alors sa croissance, entre en sénescence et meurt. Ce processus est dit apoptose.

De nombreux facteurs favorisent le raccourcissement des télomères, entre autres l’âge, le stress et les inflammations. Des expériences scientifiques ont pourtant démontré que lorsque les télomères deviennent courts, les risques de contracter des maladies liées au vieillissement sont de plus en plus élevés. Les résultats des études ont clairement montré que les personnes âgées, dont les chromosomes sont dotés de longs télomères vieillissent en meilleure santé et ont une espérance de vie plus longue. (8)

Actions du TA-65 sur la télomérase

Le TA-65 ne présente pas une action directe sur les cellules, comme la plupart des antioxydants. Cette molécule agit indirectement en phosphorylant les protéines ERK 1/2 ou Extracellular signal-regulated kinases, pour activer la télomérase (9). Notons que les protéines ERK 1 et ERK 2 sont des kinases. Pour pouvoir activer d’autres protéines, ces kinases ajoutent des groupements phosphates à des endroits spécifiques de leurs structures, notamment sur des résidus thréonine (T), tyrosine (Y) ou sérine (S). Les protéines, en question, deviennent phosphorylées et ajoutent à leur tour des groupements phosphates à d’autres protéines, et ainsi de suite. C’est de cette manière que les télomères courts peuvent se rallonger et gagner en taille, pour pouvoir maintenir les cellules en vie. Ces enzymes interviennent également dans la division, la prolifération, la croissance et la différentiation des cellules. Ce sont aussi des régulateurs ubiquitaires, que l’on peut rencontrer presque dans tous les types de cellule de notre corps. (10)

Les bienfaits sur l’organisme du TA-65

Augmenter la durée de vie des cellules somatiques

La capacité de la télomérase à augmenter la durée de vie des cellules somatiques, en rallongeant les télomères est démontrée par les scientifiques, dans le magazine Science en 1998 (11). De son côté, le TA-65 est reconnu capable d’activer la télomérase, et d’intervenir indirectement sur le maintien de la vie des cellules somatiques humaines. Des expériences réalisées sur des souris ont permis de prouver que l’apport de cycloastragénol utilisé pour réactiver la télomérase a amélioré l’espérance de vie de ces animaux de 24 %. (12)

Améliorer la santé et prévenir les maladies liées au vieillissement

D’autres études cliniques ont également mis en évidence la capacité du TA-65 à améliorer la santé, et protéger l’organisme des maladies liées à l’âge. Lors des expériences menées sur des cellules de souris atteintes de maladies et de troubles génétiques liés au vieillissement, les scientifiques ont pu remarquer une amélioration de leur santé suite à l’usage de cycloastragénol. (13)

Stimuler les défenses immunitaires et prévenir les cancers

Selon divers essais cliniques, le TA-65 agit aussi comme un stimulant du système immunitaire. Son usage aide même à lutter et prévenir les cancers. Les tests ont été réalisés sur des souris adultes. Les résultats ont montré une importante baisse des risques de contracter des cancers chez les individus soumis au cycloastragénol. (14)

TA-65 : Un complément alimentaire indispensable

Les effets du TA-65 pris au quotidien

Le laboratoire T.A Sciences a confirmé par le biais de ses recherches l’intérêt de prendre le TA-65 au quotidien à la manière d’un complément alimentaire. L’expérience a été menée sur 97 patients, de sexe féminin et masculin, âgés de 53 à 87 ans. Ces individus sont porteurs de virus cytomégalovirus, ou CMV, mais sont apparemment sains. Le CMV est un virus appartenant à la famille des herpes virus, responsable des infections latentes et persistantes, qui affecte notamment les sujets dont le système immunitaire est affaibli. Ses manifestations passent souvent inaperçues.

L’étude concernant l’utilisation de TA-65 a été effectuée en double aveugle afin d’éprouver son efficacité, et éviter tout jugement à priori des patients. Les sujets soumis au test ont été répartis en trois groupes, recevant chacun tous les jours, pendant 12 mois, un certain traitement. Le premier groupe de patients a été traité par placebo, tandis que le second groupe a administré une dose minimale de 250 U de TA-65 par jour, et le troisième, une dose maximale de 1000 U par jour. A la fin de l’expérience, il a été constaté que la santé des sujets sous placebo n’a connu aucune amélioration. Au contraire, une baisse significative de la longueur et du nombre des télomères de leurs chromosomes a été constatée. Les patients, ayant reçu le TA-65 tous les jours, ont ressenti une amélioration de leur état physique et moral. Il a été même observé que les télomères de leurs chromosomes se sont rallongés, en particulier pour ceux qui ont pris des doses élevées. (15)

Doses recommandées par les spécialistes

– Les chercheurs ont donc conclu, que la dose de 250 U de TA-65, soit l’équivalent d’une capsule, est recommandée aux personnes en bonne santé, âgées de 40 à 50 ans, désireuses de maintenir une excellente forme, de ralentir le processus de vieillissement et de prévenir les maladies liées à la sénilité.

– La dose de 500 U de TA-65, soit deux capsules par jour, est conseillée aux personnes âgées de 50 à 60 ans. Cette dose est efficace pour rallonger les télomères, stimuler le système immunitaire, optimiser l’acuité visuelle, revigorer le corps, ralentir le vieillissement des cellules et améliorer la performance sexuelle.

– La dose maximale de 1000 U de TA-65, soit 4 capsules par jour, est surtout indiquée aux sujets âgés de 60 ans et plus. Cette dose permet de rallonger les télomères courts, de lutter contre la sénescence des cellules et la rupture de l’ADN, de booster le système immunitaire, de prévenir les cancers, de revitaliser l’organisme, d’améliorer les fonctions cognitives, et de maintenir une bonne densité osseuse.

Un soin antiâge

Bienfaits reconnus pour la peau

Une autre découverte des scientifiques sur le TA-65, à part sa capacité d’activer la télomérase, est son effet bénéfique sur l’épiderme. Le laboratoire T.A Science a remarqué que les cellules cutanées sont l’une des premières victimes des radicaux libres. Ces derniers endommagent les différents composants de ces cellules, tels que l’ADN, les protéines et les lipides ; et empêchent leur renouvellement. Ce qui entraine la formation des taches de vieillesse et des rides prématurées. Le recours au TA-65, selon ces chercheurs, aide à limiter les dégâts causés par ces radicaux libres, tout en protégeant la peau de ses agresseurs externes, comme les U.V du soleil, la variation de températures, et la pollution. Cette molécule puissante a le pouvoir de régénérer les cellules cutanées et de réparer les dommages occasionnés, en améliorant la structure de la peau. (16)

Des produits à base de TA-65

Depuis le mois de novembre 2014, le TA-65 est disponible dans les gammes de soins de beauté antiâge, développées par le laboratoire T.A Sciences. Ces produits très prometteurs permettent de ralentir le processus du vieillissement cutané, en favorisant le renouvellement des cellules. Grâce à cet effet antiâge, leur application aide dans la lutte contre la formation des ridules prématurées, et les rides déjà établies pour les peaux matures. Jour après jour, la peau retrouve sa jeunesse. Elle parait plus ferme et rebondie.

Le principe actif de ces soins cosmétiques offre également d’autres bienfaits selon leurs concepteurs. Le TA-65, combiné à d’autres substances actives, agit sur la couleur de la peau, en unifiant le teint et en estompant les taches brunes. L’hyperpigmentation est, en effet, souvent liée au vieillissement des cellules cutanées.

Ce n’est pas tout, cette ligne de cosmétique à base de TA-65 promet également à ses utilisateurs d’autres effets bénéfiques pour la peau, comme assurer l’hydratation continuelle de cet organe, réduire les rougeurs et les irritations causées par les agresseurs, gommer les fâcheuses imperfections, nourrir l’épiderme, et apporter plus d’éclat à la peau.

A l’instar des autres produits développés et commercialisés par le laboratoire T.A Sciences, ces soins antiâges à base de TA-65 ont été testés sous contrôle dermatologique, pour garantir la sécurité des utilisateurs. Toutes les natures de peau, y compris les plus délicates et sensibles, peuvent profiter de leurs vertus. (17)

 

Références
1. Molgora Brenda, Finger Danielle, Edwards Jim, Valenzuela Hector F, Fuller Thomas, « Cycloastragenol extends T cell proliferation by increasing telomerase activity » Immunol 182:90.30, Retrieved 19 july 2015.
2. About TA-65 by T.A Sciences
3. Larousse, Encyclopedia of Medicinal Plants (2nd Edition), 2001, 67.
4. Alice Tamaccio, praticienne en soins traditionnels chinois, Aix en Provence.
5. Witzany Guenther, « The viral origins of telomeres and telomerases and their important role in eukaryogenesis and genome maintenance« , Biosemiotics, vol 1, 2008, 191-206.
6. Elizabeth Blackburn, Carol Greider, « Identification of specific telomere terminal transferase activity in Tetrahymena extracts« , Cell vol 43, 1985, 405-413.
7. About TA-65, by T.A Sciences
8. Allshire RC, Dempster M, Dunlop MG, Green DK, Hastie ND, Thompson AM, « Telomere reduction in human colorectal carcinoma and ageing » Nature vol 346, 1990, 866-868.
9. The journal of Immunology, 2009, 182.
10. Cooper M. Geoffrey, « La cellule, une approche moléculaire », Bruxelles, De Boeck Université, 1999, 674.
11. « Extension of life span by introduction of telomerase into normal human cells », Science 279:349-352.
12. EMBO Molecular Medicine, August 2012.
13. B.B de Jesus, Al. « The telomerase activator TA-65 elongates short telomeres and increases health span of adult and old mice without increasing cancer incidence », Aging Cell vol 10, n°4, 2011, 604-621.
14. EMBO Molecular Medicine, August 2012.
15. Harley CB, Flom P, Raffaele JM, Salvador L, Singaravelu G, Suram A, « First randomized double-blind, placebo controlled study to show telomeres getting longer in humans », T.A Sciences.
16. « T.A Sciences introduces latest addition to TA-65 for skin product line », Press releases, november 2014.
17. « What is TA-65 for skin ? », T.A Sciences.